Thumbnail for 220886

Depuis le 1er juin, Bloctel, la liste d’opposition au démarchage téléphonique mise en place par le gouvernement, est opérationnelle. Désormais, les particuliers peuvent en effet y inscrire jusqu’à huit numéros de téléphone, fixes ou mobiles. C’est simple et gratuit. Il suffit de se rendre sur le site www.bloctel.gouv.fr . Cela veut dire qu’il est dorénavant interdit à toute entreprise de prospection commerciale de démarcher les consommateurs inscrits sur la liste.

Alors, qu’est-ce que cette disposition, issue de la loi Consommation du 17 mars 2014, change pour les agences immobilières habituées à prospecter au téléphone et  » chasser » les vendeurs qui passent des annonces sur des sites spécialisés (PAP, Leboncoin…) ? En réalité, beaucoup de chose. Téléphoner à un vendeur sans avoir vérifié au préalable si son numéro est inscrit sur www.bloctel.gouv.fr peut coûter cher. Jusqu’à 75 000 euros d’amende. Bien sûr, encore faut-il qu’il porte plainte…

Mise à disposition de fichiers  » expurgés

Comment ça marche pour le professionnel ? Préalablement à toute campagne de démarchage téléphonique puis au moins mensuellement, si la campagne est supérieure à 30 jours, ou avant la mise à disposition à d’autres professionnels d’un fichier de prospection commerciale, chaque professionnel doit saisir Lire l’article complet

Thumbnail for 220841

HomeServe présente les conclusions de son étude OpinionWay  » Dépannage à domicile : nouvelles pratiques et attentes des Français » et depannetmoi.fr, sa nouvelle offre à la demande dédiée au dépannage à domicile.
Internet et professionnels font-ils bon ménage ? Pour la moitié des Français (49%), il est difficile de trouver sur Internet des professionnels (électriciens, plombiers, chauffagistes) fiables et de qualité.
Do it yourself ? Entre sur-estimation de ses capacités et réalité. Parmi les Français (…)


Travaux Lire l’article complet

Thumbnail for 220766

JDA : Comment l’embellie immobilière se manifeste- t-elle sur le terrain ?

Bernard Cadeau : Incontestablement, la baisse des taux d’intérêt constitue une aubaine pour les acquéreurs solvables qui peuvent profiter de crédits très bon marché. D’autant qu’en face, les vendeurs, sont devenus très raisonnables : l’écart entre le prix de mise en vente et le prix vendu ne cesse de baisser, il se situe aujourd’hui autour de 4,5 %. Dans nos agences, la reprise du marché se traduit par une forte activité et de belles performances commerciales. Nous avons réalisé 12,5 % de ventes de plus que l’an passé au 1er semestre, après une déjà excellente progression en 2015 de 10 %. Fin 2016, nous aurons effectué plus de 40 000 transactions.

JDA : Ce dynamisme incite au recrutement ?

B. C. : Évidemment. Nous prévoyons d’embaucher 1 000 collaborateurs dont 800 en CDI. Nous sommes le plus important recruteur du secteur, ce qui est logique puisque nous sommes le premier réseau immobilier coopératif avec 1200 points de vente.

JDA : Quels profils recherchez-vous ?

B. C. : Depuis une dizaine d’années, nous nous sommes diversifiés sur les activités de location, de gestion, de syndic, d’immobilier commercial ou d’entreprise. Nous Lire l’article complet

Thumbnail for 220750

Annoncé par le Président de la République au mois de janvier, le dispositif des prêts de haut de bilan, qui prévoit une enveloppe de 3 milliards d’euros pour financer la rénovation et la construction de logements sociaux, est entré en application le 28 septembre avec la signature du premier prêt en faveur de Nantes Métropole Habitat par Emmanuelle Cosse et Pierre-René Lemas, directeur général du groupe Caisse des Dépôts. Le groupe Caisse des Dépôts s’est ainsi une nouvelle fois engagée de manière significative en faveur du logement social.

 » Les 2 milliards d’euros décidés en janvier permettront de financer plus de 7 milliards d’euros d’investissements dans le logement social. L’État a décidé d’autoriser la Caisse des Dépôts à ouvrir une nouvelle enveloppe d’un milliard d’euros supplémentaire. Nous allons nous mettre au travail avec notre partenaire Action logement. Il faut aller vite » déclare Pierre-René Lemas, Directeur général du groupe Caisse des Dépôts.

Première concrétisation du dispositif des prêts de haut de bilan destiné à donner aux bailleurs sociaux un levier d’investissement supplémentaire et significatif pour le développement et l’amélioration du parc de logements, cette signature intervient neuf mois après son annonce par le Président de la République.

Pour rappel, ce dispositif annoncé Lire l’article complet

Thumbnail for 220734

Les tendances à retenir dans l’analyse trimestrielle du marché immobilier résidentiel (Étude Laforêt) :
Une HAUSSE DE LA DEMANDE portée par un contexte général favorable : +10%.
Des TRANSACTIONS EN PROGRESSION sur tous les profils d’acquéreurs : +14%.
Une HAUSSE DES PRIX significative dans les grandes métropoles : + 1,3% au niveau national.
“Depuis le second semestre 2015, on la sentait venir… Aujourd’hui, la reprise du marché de l’immobilier ancien n’est plus seulement annoncée, mais bien actée. (…)


Marché immobilier Lire l’article complet

Thumbnail for 220728

Selon le groupe immobilier CBRE, plus de 1,3 million de m² seraient déjà placés pour la fin de l’année en régions.

Le marché des bureaux en régions connait de belles performances, soutenu par un bon rythme de commercialisation. 643 200 m² ont été placés au cours du premier semestre 2016, soit + 24 % par rapport à la moyenne des dix derniers premiers semestres. Le marché est porté par des pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres. Treize grandes transactions supérieures à 5 000 m² ont été recensées.

Le secteur public, acteur traditionnel des marchés régionaux a été peu présent, les marchés ayant été soutenus par des utilisateurs privés. L’offre de qualité reste lacunaire, et la vacance moyenne demeure stable, légèrement inférieure à 6 %. Les livraisons d’immeubles neufs sont limitées en 2016 mais plusieurs projets verront le jour en 2017, permettant ainsi une réalimentation du stock. Les valeurs locatives sont stables, avec un loyer prime à 270 € (HT HC/m²/an) situé à Lyon. Au regard des dynamiques du marché, CBRE anticipe un atterrissage compris entre 1,3 et 1,4 million de m² placés pour la fin de l’année.

Lyon reste de très loin le premier marché régional de l’investissement. Sur le marché de l’investissement, Lire l’article complet

Thumbnail for 220673

Aerial view of Paris, France

Pourquoi les banques sont-elles aussi réticentes à prêter ? Comment renégocier son crédit ? Jusqu’où baisseront les taux ? Si tous les clignotants sont au vert dans sur le marché immobilier, plusieurs interrogations émergent dans la presse en cette rentrée.

Des taux d’intérêt très bas ne font pas tout. Encore faut-il que les banques acceptent d’accorder les prêts. Or un ménage sur trois ferait face à un refus de crédit. Pourquoi ? Selon la chaîne BFM TV, qui a interrogé le courtier Lepartenaire.fr, les causes sont au nombre de quatre : un niveau d’endettement maximum dépassé, un manque d’apport personnel, une situation professionnelle instable et une mauvaise gestion des comptes de l’emprunteur… Tout compte, décidément.

http://bfmbusiness.bfmtv.com/votre-argent/credit-immobilier-pourquoi-les-banques-refusent-de-preter–1041277.html#xtor=AL-68

Qui dit baisse des taux dit renégociation de ces taux. Mais comment faire ? Bonne question, pour laquelle l’hebdomadaire économique donne quelques clés. Première stratégie : faire racheter son crédit par un établissement concurrent.  » Mais en restant dans sa banque, on s’épargne beaucoup de paperasse, note Challenges. L’important, en réalité, consiste à bien faire les comptes sans oublier les éventuels frais de remboursement anticipés. Quelle que soit l’option retenue,  » c’est le moment, conclut l’hebdomadaire.

http://www.challenges.fr/immobilier/les-banques-renegocient-a-la-baisse-les-taux-de-credits-immobiliers_428386

 » Après neuf mois consécutifs Lire l’article complet

Thumbnail for 220670

Depuis maintenant 13 mois, le secteur de la construction est sur une dynamique positive, et toujours principalement tiré est par les logements collectifs. Le nombre de logements commencés est le plus élevé depuis 4 ans avec 363 500 démarrages de chantier sur les 12 derniers mois.

De juin à août 2016, 110 200 autorisations de construire ont été délivrées, soit une hausse de +6,6% (représentant 6 800 PC de plus) par rapport à la même période de 2015. Après un léger ralentissement le mois précédent (+4,4%), le rythme de délivrance des permis de construire sur 3 mois glissants se reprend, mais reste inférieur aux hausses enregistrées sur les 6 premiers mois de l’année (+12,4% en moyenne sur cet indicateur au cours du 1er semestre). Il faut toutefois noter que le 2ème semestre 2015 avait marqué le début de la reprise de la construction, après un mauvais 1er semestre 2015 (moins de 90 000 logements autorisés sur 3 mois glissants pendant les 5 premiers mois de l’année, soit la pire des 3 dernières années en termes de construction), ce qui explique que les variations soient désormais moins marquées qu’au début de l’année.

Les logements collectifs restent une fois encore Lire l’article complet

Thumbnail for 220531

 » Forcément, sur Internet, les vendeurs ne se posent pas les mêmes questions que les acheteurs, explique Sébastien de Lafond, fondateur de MeilleursAgents.com.

Ce qu’ils cherchent à savoir : Quelle est la valeur du bien ? Dois-je vendre avec un agent ou non ? Et comment le choisir ? Ils cherchent de l’information. Il faut donc leur en donner. Mettre son agence en valeur ! Ne pas faire les choses à moitié ! »

La vitrine digitale idéale

Sur MeilleursAgents.com, l’agence doit afficher ses avis clients, ses biens vendus les 24 derniers mois, les photos de ses collaborateurs et présenter son activité. En réalité, deux éléments sont cruciaux : les avis clients et les biens vendus. Selon le niveau d’information sur ces deux champs, le comportement des vendeurs changent radicalement. Avec 10 avis clients et plus, et 20 biens vendus et plus, l’utilisateur estime que l’information fournie est suffisamment riche pour être parlante et lui donner envie d’en savoir plus sur l’agence.

Concrètement qu’est ce que cela signifie ?

Une agence dont la vitrine est complète est consultée dans le détail 200 fois contre 20 fois pour une agence qui n’a pas rempli de façon exhaustive son profil digital. Lire l’article complet

Thumbnail for 220489

Cession totale, cession partielle, association… la vente d’une agence immobilière peut revêtir différentes formes.

Il faut donc anticiper pour avoir les réponses aux questions que vous vous posez…

mais aussi les réponses aux questions que vous devriez vous poser.

Marche à suivre en cinq étapes.

Se faire assister

Une cession a des conséquences à la fois juridiques et fiscales. Votre expert comptable va naturellement intervenir sur les aspects fiscaux mais il est également important que vous soyez informé, en amont, des aspects juridiques. Un avocat vous renseignera sur tous ces points, participera aux négociations et rédigera les actes. Comment va se dérouler l’opération ? Quel délai entre le compromis et la cession définitive ? Quand aurais-je les fonds ? La durée de la clause de solidarité de mon bail est-elle valable ? Je suis caution d’un prêt bancaire, que se passe-t-il en cas de cession ? Je suis franchisé d’une enseigne nationale, qu’arrive-t-il si je cède en cours de contrat ? Autant de questions non limitatives, pour lesquelles vous devez avoir en amont les réponses.

Identifiez ce que vous vendez

Autrement dit, cédez-vous votre fonds de commerce ou votre société ?

En cas de cession de fonds de commerce, vous Lire l’article complet

Thumbnail for 220486

Pour ces derniers mois de l’année, deux résolutions sont à privilégier : créer une activité gestion locative, d’une part, prévoir une situation comptable à fin octobre-fin novembre pour anticiper la clôture annuelle et anticiper les décisions à prendre, d’autre part.

Au-delà des problématiques opérationnelles quotidiennes, réaliser ces deux objectifs serait le signe d’une bonne gestion de l’agence.

Les avantages de la gestion locative

Pour ceux qui n’ont pas encore développé la gestion locative, c’est le moment de se lancer, et ce pour plusieurs raisons.

Développer la valorisation de l’agence

Voici les coefficients comparés de valorisation du chiffre d’affaires moyen réalisé sur les trois derniers exercices :

transaction : x0,3 du chiffre d’affaires moyen ;
location : x1 du chiffre d’affaires moyen ;
gestion locative : x2 du chiffre d’affaires moyen.

Comme on peut le constater, l’activité de la gestion locative est beaucoup mieux valorisée, même si ces coefficients peuvent évoluer en fonction de la rentabilité de l’agence, son emplacement géographique, etc.

Renforcer les synergies entre les différentes activités de l’agence

Le développement de la gestion locative est source de mandats pour les activités de transaction et de location. Réciproquement, l’activité de transaction peut être source de mandats pour la gestion locative Lire l’article complet

Thumbnail for 220483

Le système du portage salarial connaît un développement croissant dans le secteur de l’immobilier, comme dans d’autres secteurs d’activité d’ailleurs. Cette forme de salariat nouvelle et encore peu connue favorise l’autonomie et constitue une solution idoine pour de nombreux travailleurs. Attardons-nous sur le mode de fonctionnement et les atouts de ce statut hybride. Le principe du portage salarial immobilier Les […] Lire l’article complet

Thumbnail for 220431

Fondé en 2004, Green-Acres a la particularité de proposer ses 160 000 annonces immobilières dans 18 langues et 12 pays (Portugal, Espagne, Italie ou encore Grèce). Depuis ses débuts, le site est devenu une véritable référence en matière de recherche immobilière à l’international. En effet, l’audience de Green-Acres provient aujourd’hui pour moitié de l’étranger.

En juillet 2016, Green-Acres analyse la recherche immobilière hors frontières, en sondant ses internautes Français1 et étrangers2 ayant déjà contacté un agent immobilier via la plateforme.

Les éléments à retenir

La retraite est la principale motivation d’une recherche immobilière à l’étranger (56 % des Français et 49 % des étrangers)
Le mode de vie  » à la française » reste la raison n°1 de l’attrait pour l’Hexagone (67 % des répondants étrangers)
Le budget représente la principale difficulté rencontrée par les Français (43 %) dans leur recherche. Cet aspect est moindre pour les utilisateurs internationaux (25 %), qui souhaitent plus de photos (41 %) et d’informations concernant le bien (39 %)
Pour 89 % des répondants Français, il est très important de pouvoir consulter des offres immobilières à l’étranger traduites en français

1 Enquête en ligne auto-administrée, réalisée du 5 au 26 juillet 2016 auprès de 1 Lire l’article complet