Auto-entrepreneurs : ce qui change en 2019

Thumbnail for 749659

By jda Une  » année blanche» de cotisations sociales

Elle sera accordée pour tous les créateurs et repreneurs d’entreprises sous condition, ayant un revenu annuel net inférieur à 40 000 € au titre de leur première année d’exercice. Cette exonération prendra la forme d’un élargissement des conditions d’éligibilité à l’exonération actuellement réservée aux chômeurs créateurs et repreneurs d’entreprise (ACCRE). “Pour illustrer cette mesure, un travailleur indépendant ayant un revenu net de 30 000 € la première année suivant la création de son entreprise sera exonéré de l’ensemble de ses cotisations de sécurité sociale, soit un gain de 9 500 €”, explique Jenora Sagbohan, Responsable Service Client chez evo’portail.

L’ACCRE pour tous

Pour les travailleurs indépendants relevant du régime de la micro-entreprise, l’ACCRE prend la forme d’une exonération dégressive sur trois ans, permettant aux micro-entrepreneurs de développer progressivement leur activité. “Il s’agit de faciliter l’amorçage des nouvelles entreprises et de soutenir les modèles économiques encore fragiles. Tous les nouveaux travailleurs indépendants soumis au régime micro-social pourront ainsi en bénéficier”, selon evo’portail.

Protection sociale

Les travailleurs indépendants nouvellement enregistrés seront gérés, pour leur couverture maladie par les CPAM. Ce sera le cas pour l’ensemble des travailleurs indépendants en 2020. Un mode Lire l’article complet

De : Auto-entrepreneurs : ce qui change en 2019