Baisse des frais de notaire : simple effet d’annonce ou véritable gain de pouvoir d’achat ?

Après un an et demi de bataille, le décret portant sur les tarifs des notaires a été publié hier au Journal officiel, limitant le coût des petites transactions immobilières et permettant une baisse des émoluments de 10 % sur celles de plus de 150 000 €.

Selon Vousfinancer.com, cette mesure n’est pas de nature à redonner du pouvoir d’achat aux Français – sauf ceux qui achètent un garage ou une cave – et risque d’affaiblir une profession indispensable au bon déroulement des transactions. Explications.

Une réforme avantageuse pour les petits achats uniquement
C’est censé être une révolution : les tarifs des professions réglementées sont réformés, afin de redonner du pouvoir d’achat aux Français… Dans les faits en ce qui concerne les transactions immobilières c’est loin d’être l’embellie. Sauf pour celles qui concernent une cave ou un garage… En effet, le montant des frais de notaires à proprement dit sera désormais plafonné à partir du mois de mai à 10 % du montant de la transaction alors qu’il pouvait atteindre jusqu’à 30 % en raison des formalités, copies, débours et autres frais divers fixes de l’ordre de 800 à 1 000 €. La baisse est donc significative pour ces transactions qui ne représentent cependant Lire l’article complet

Via : http://www.directgestion.com/sinformer/filactu/31616