La baisse spectaculaire des taux d’intérêts offre des opportunités inédites aux acheteurs !

2016 07 08 HISTORIQUE TAUX FIXES 5 ANS

Si vous avez un projet d’achat immobilier en vue ne laissez pas passer cette fenêtre exceptionnelle pour les emprunteurs, qui s’est initiée début 2016 et va très probablement se poursuivre jusqu’à la rentrée. Les taux des prêts immobiliers ont en effet chuté à 1,30% en moyenne en juin, indique l’observatoire Crédit Logement/CSA dans son étude publiée le 4 juillet dernier. Une baisse qui pourrait encore se poursuivre pour atteindre un nouveau plancher à 1,1% voire 1% pour un crédit sur 15 ans. Motif ? Le Brexit, mais pas seulement. Le Brexit a en effet attiré les investisseurs vers les emprunts d’Etats, jugés plus sûrs, et a fait mécaniquement chuter leurs rendements. Cette baisse s’est ensuite propagée aux taux d’emprunt des banques et s’est répercutée sur les crédits immobiliers.

Pressées par la concurrence, les banques veulent aussi augmenter le nombre de crédits immobiliers octroyés car ceux-ci permettent de fidéliser ou de capter de nouveaux clients sur le long terme… Ces deux facteurs conjugués vont accentuer la tendance pour toucher des niveaux inédits, promettent les courtiers.

Il faut dire que dans un contexte de prix immobiliers raisonnables, cette chute est bienvenue pour s’offrir quelques m² supplémentaires dans une maison ou un appartement, ou pour réduire ses mensualités : pour 200 000€ empruntés, une baisse de 1% du taux correspond en effet à une économie sur les intérêts d’environ 17 000€ sur 15 ans et jusqu’à 23 000€ sur 20 ans !

En bref : Emprunter aujourd’hui sur une longue durée ne pénalise plus les ménages. Pour l’équivalent de leur loyer mensuel, les plus modestes peuvent désormais envisager l’accession sans différer leur projet. Et une négociation à 1,20% ne fait plus figure d’exception.

 Un point-clé : savoir convaincre les banques !

Autre effet vertueux de cette chute : l’apport demandé pour obtenir un crédit n’est plus un obstacle. Avec un dossier bien construit, il est possible aujourd’hui de convaincre les banques de vous financer à 100%.

 Nos conseils :

 – Démontrez, documents à l’appui, que votre situation financière est saine et stable,

– Jouez la transparence et expliquez pourquoi vous n’avez pas d’apport,

– Réalisez vous-même un échéancier montrant votre sérieux et votre implication pour tenir vos engagements dans la durée.

En conclusion : cette nouvelle donne sur les prêts immobiliers est l’occasion de négocier ou renégocier un crédit à un taux avantageux, même sur 20 ans. Elle a également pour conséquence de réduire les conditions des banques en matière d’apport personnel car celles-ci savent se garantir efficacement (NB : attention aux « coûts cachés » des assurances) et leur risque est moins élevé sur des bases de taux faibles.

2016 07 11 signature VS