Thumbnail for 237676

Une étude du Crédit Foncier dévoile l’évolution du pouvoir d’achat immobilier des Européens depuis 2008. Pour réaliser cette analyse, le Crédit Foncier a étudié 9 pays : l’Allemagne, la Belgique, la République tchèque, l’Espagne, l’Italie, le Royaume-Uni, la Pologne, le Portugal et la France.
En 8 années, les variations des taux de prêt et celles des prix immobiliers ont eu un impact plus que bénéfique pour les ménages en Europe.

La France : un pays où il fait bon emprunter ?

Les Français sont plutôt bien lotis.  » Le passage d’un taux moyen de 4,8% en 2008 à 1,9% au 1er semestre 2016 (soit une baisse de 60% de la charge d’intérêts) permet à un ménage, pour une mensualité et une durée identiques, d’emprunter 30% de plus ».
Conséquence de ce recul ? Au premier trimestre 2016,  » un ménage pouvait acquérir une surface supérieure de 29% à celle qu’il pouvait acheter en 2008, note l’étude. En parallèle, les prix de l’immobilier sont restés stables sur cette période (+1%), générant un gain total de pouvoir d’achat immobilier cumulé de 29%.
 » Historiquement, la France est un des pays européens où les taux, bien que fixes, sont les plus bas. » En effet, Lire l’article complet

Thumbnail for 237567

Empruntis publie ses propositions à destination des candidats à la présidentielle pour améliorer le financement de l’acquisition. Le courtier souhaite  » un meilleur accompagnement des porteurs de projets en  » changements de vie » et des dispositifs d’aide mieux adaptés aux évolutions des ménages et plus en prise avec les diversités des marchés locaux ».

 » Ces propositions visent à fluidifier le marché et sont le résultat des constats que nous faisons quotidiennement dans nos échanges avec les emprunteurs et les partenaires bancaires. Très concrètes, elles doivent constituer des pistes de réflexion pour lever les principaux freins dans la mécanique du financement immobilier, et particulièrement l’accès au crédit. C’est pourquoi nous les avons pensées surtout par profil d’emprunteurs : jeunes, sans apport, détenteurs de contrats précaires, en mobilité géographique, ménages qui se séparent… des profils variés souvent écartés du crédit alors même qu’ils reflètent une part de plus en plus importante de la population », souligne Cécile Roquelaure, directrice des études d’Empruntis.

1. Pour les emprunteurs sans apport
Proposer une avance de trésorerie. Portée par Action Logement et/ou par la SGFGAS (Société de Gestion des Financements et de la Garantie de l’Accession Sociale à la Propriété), cette Lire l’article complet

Thumbnail for 224701

Wide Angle View Of Busy Design Office With Workers At Desks

Se passer des banques : c’est la promesse du crowfunding, qui promet des rendements autour de 10% par an aux audacieux qui se lancent pour soutenir de nouveaux projets immobiliers. Faut-il y croire ?

Vous avez dit crowdfunding ? Le mot peut paraître compliqué, le concept est simple : il s’agit de récolter de l’argent auprès des particuliers, pour soutenir un projet… quelqu’il soit. Nombre de start-ups se sont ainsi lancées grâce à l’argent de ceux qui y croyaient assez pour y investir leurs deniers. En matière d’immobilier, l’argent récolté est ensuite versé à un promoteur, qui va réaliser et vendre le programme immobilier annoncé – qu’il s’agisse d’un immeuble, de résidences, de lotissements de maisons individuelles. Habituellement, les banques financent environ 40% de ce type de programmes, les 20% restant correspondant aux fonds propres apportés par le promoteur.
Avec le crowfunding, l’argent injecté par des particuliers va venir gonfler ces fonds propres; en échange, les particuliers récupèreront leur capital, avec bénéfices, une fois le programme achevé et commercialisé.

Quels risques et avantages ?

Le montage juridique peut varier.

Soit les  » crowdfunders investissent dans une holding qui va détenir des parts d’une société Lire l’article complet

Thumbnail for 217746

Un projet immobilier occupe toutes vos pensées ? Le contexte de financement immobilier actuel est plus que propice pour le réaliser !

En effet, les taux immobiliers sont depuis 9 mois consécutifs à la baisse ! C’est donc le bon moment pour se lancer et concrétiser votre projet d’achat de résidence principale, d’investissement locatif, d’acquisition d’une résidence secondaire, etc.

Quel est le taux immobilier pour votre profil ?

On ne cesse de le dire, les taux de prêt immobilier sont historiquement bas. Et chaque mois, les records sont battus. Tous les profils d’emprunteurs sont concernés !
Ainsi, si vous avez un excellent dossier (à savoir : stabilité professionnelle, hauts revenus, apport important, profil épargnant, etc.) vous pouvez, selon la durée d’emprunt, prétendre à un taux d’intérêt inférieur à 1% ! Du jamais vu !
Les taux mini affichent :

0,55% sur 7 ans,

0,70% sur 10 ans,

0,90% sur 15 ans,

1,08% sur 20 ans,

1,25% sur 25 ans,

1,93% sur 30 ans.

Les taux moyens ne sont pas en reste pour autant ! Les banques, désireuses d’atteindre leurs objectifs commerciaux, poursuivent leur conquête de nouveaux clients. Vous pouvez obtenir un taux de crédit immobilier en deçà de 2% sur 25 ans : une aubaine Lire l’article complet

Thumbnail for 217579

Septembre : Pouvoir d’achat immobilier stable ou en progression dans 16 villes sur 20 Tous les mois, Meilleurtaux.com, courtier en crédit immobilier, dresse son palmarès mensuel des meilleurs taux et du pouvoir d’achat immobilier dans les 20 plus grandes villes de France.
* Taux relevés pour les excellents dossiers Meilleurtaux (apport, revenus, âge…) entre le 1er le 19 septembre 2016, hors assurance **source : (seloger.com baromètre LPI) Pouvoir d’achat immobilier pour 1 000 € de mensualité (…)


Taux Régionaux Lire l’article complet

Thumbnail for 217389

Septembre 2016 deviendra-t-il un mois historique en matière de taux de crédit immobilier ? C’est en tout cas la situation actuelle : ce mois-ci encore la quasi-totalité des taux sont à la baisse, atteignant des planchers record. Et pour cause : 86% des barèmes reçus affichent de nouvelles baisses. Que ce soient pour les taux mini ou pour les taux moyens, certains affichent des décotes de 40 centimes. Décryptage :
Les taux mini (accordés aux meilleurs profils), affichent une baisse quasi générale : (…)


Taux-immobilier Lire l’article complet

Thumbnail for 217048

Analyse de Joël Boumendil, fondateur et PDG d’acecrédit.fr, et de Frank Levy, Directeur général d’acecrédit.fr

« Actuellement, le crédit bat son plein ! Exceptionnellement cette année, il n’y a pas eu de pause estivale au mois d’août ni de ralentissement de l’activité pour cause de rentrée scolaire. Le marché du crédit est très dynamique et soutenu sans discontinuer depuis le mois de juin.

Deux paramètres principaux expliquent ce dynamisme :

– le marché immobilier dans son ensemble est très actif. On compte +25% de mises en construction depuis 6 mois par rapport à la même période l’an dernier. Sur l’année 2016, le secteur immobilier table sur 830 000 transactions annuelles, soit quasiment au même niveau que l’année record de 2007.

– Les taux de crédits ayant été divisés par 5 depuis 2008, le pouvoir d’achat des acquéreurs a augmenté de +20%.

Dans ce contexte, le retour des primo-accédants sur le marché du crédit continue de progresser : ils représentent aujourd’hui 18% des emprunteurs (16% fin juin 2016).

Dans les prochains mois, l’activité devrait rester soutenue et les taux rester à des niveaux très bas, conformément à la volonté de la Banque Centrale Européenne (BCE). En effet, la politique menée par la BCE incite les banques à Lire l’article complet