Thumbnail for 209632

Accélération de la hausse des prix de l’ancien

Depuis le début du printemps, la courbe des prix se redresse. Et comme chaque année, la hausse des prix s’est accélérée dès le début de l’été. Aussi, alors que la demande reste soutenue, la pression sur les prix se renforce. En effet, les vendeurs ont de nouveau relevé leurs ambitions en juillet. Les prix affichés ont augmenté de 1.0 % au cours des 3 derniers mois (+ 1.2 % pour les appartements et + 0.6 % pour les maisons) : en juillet 2015, ces prix reculaient de 0.5 %.

Dans ces conditions, la tendance des prix signés est toujours à la hausse et leur progression est rapide en juillet (+ 2.2 % au cours des 3 derniers mois). Mais alors qu’après plusieurs mois de pression la hausse des prix des maisons commence à ralentir (+ 2.7 %), la progression des prix des appartements se fait maintenant plus rapide (+ 2.0 %).

Aussi, le rythme annuel d’évolution des prix signés s’élève encore : + 1.7 % en juillet dans l’ensemble (+ 1.0 % pour les appartements et + 2.8 % pour les maisons). En juillet 2015, les prix signés reculaient toujours, de 0.8 Lire l’article complet

10109051-immobilier-les-grandes-villes-ou-les-prix-devraient-baisser-d-ici-fin-2015

Si selon la ministre du Logement l’encadrement des loyers n’a rien changé aux flux d’investisseurs, les professionnels de l’immobilier peinent, selon les réseaux, à se mettre d’accord sur la question. Lire l’article complet

Si vous avez un projet d’achat immobilier en vue ne laissez pas passer cette fenêtre exceptionnelle pour les emprunteurs, qui s’est initiée début 2016 et va très probablement se poursuivre jusqu’à la rentrée. Les taux des prêts immobiliers ont en effet chuté à 1,30% en moyenne en juin, indique l’observatoire Crédit Logement/CSA dans son étude publiée le 4 juillet dernier. Une baisse qui pourrait encore se poursuivre pour atteindre un nouveau plancher à 1,1% voire 1% pour un crédit sur 15 ans. Motif ? Le Brexit, mais pas seulement. Le Brexit a en effet attiré les investisseurs vers les emprunts d’Etats, jugés…

A la Une cette semaine : Immobilier : les Français renouent avec l’achat de confort Quand les propriétaires découvrent la dure réalité de la loi Alur 4 idées fausses sur la location en France Lire les articles…  

 » Nous notons une baisse spectaculaire des taux dans la région Nord sur l’ensemble des durées. En particulier pour les emprunts sur 10 ans, le taux est passé de 1,35% en avril 2016 à 0,95% en mai 2016, soit 0,40 points ! Même chose sur 20 ans, le taux est descendu de 1,81% à 1,41%. En revanche, la région Ouest accuse de légères hausses pour les crédits sur 10 ans (1,05% avril 2016 vs 1,10% mai 2016) et 20 ans (1,25% avril 2016 vs 1,35% mai 2016). Au vu des résultats du baromètre, une question s’impose, jusqu’où vont baisser les taux de crédit immobilier ? », se questionne le courtier en crédit immobilier Immoprêt.

Mois après mois nous pensons avoir atteint des records mais la baisse continue. Dans certaines régions, le taux est même passé en dessous de la barre des 1% pour les emprunts sur 10 ans, c’est le cas des régions Sud, Nord et Ile-de-France. Aujourd’hui Immoprêt négocie pour ses clients des taux autour de 1,02% en moyenne pour les prêts sur 10 ans, autour de 1,33% sur 15 ans et 1,53% sur 20 ans.

 » La politique de crédit incitative mise en place par la Banque Centrale Européenne Lire l’article complet

1615298-prix-immobilier-2016-le-point-en-france-et-dans-le-monde

Quid de l’immobilier en France ? Dans l’Hexagone, le prix de la pierre augmente de 0,4% par rapport au 3e trimestre. Il s’agit de la première hausse sur trois mois depuis le 3e trimestre 2011. Sur un an, en revanche, les prix immobiliers restent en baisse (-1,7%). Depuis le 3e trimestre 2011, l’indice a perdu 6,9%. Dans son étude biannuelle sur les marchés de l’immobilier en Europe de juillet 2015, l’agence de notation Standard & Poor’s tablait sur une stabilité du prix de la pierre en France en 2016. 2017, elle, devrait être l’année de la remontée des prix (+3%). Xerfi, lui, prévoit un rebond des…