Ceux qui gagnent le plus n’ont pas forcément le meilleur pouvoir d’achat immobilier

By jda

tableau lotis

Alors que les taux sont de retour à leur plus bas niveau historique et que les prix n’évoluent que faiblement, les conditions sont favorables pour tous ceux qui veulent acheter… Mais les écarts de  » pouvoir d’achat réel, c’est-à-dire la surface que l’on peut réellement acheter là où l’on vit compte tenu du salaire moyen local, restent élevés. Ainsi par exemple, les Stéphanois avec des revenus moyens deux fois moins élevés que ceux des Parisiens peuvent acheter 3 fois plus de surface !

Des taux de crédit proches des plus bas historique

A mi-février, la quasi-totalité des banques ont baissé leurs taux de crédit, jusqu’à 0,30 % pour certaines d’entre elles. Les taux de crédit immobilier sont ainsi de retour à leur niveau de mai dernier, dans le sillage des taux d’emprunt d’Etat qui ont également fortement chuté à 0,65 % contre 1 % début 2016. Il est aujourd’hui possible d’emprunter en moyenne à 2,2 % sur 20 ans mais également dans certaines villes, à moins de 2 % même avec des revenus  » dans la moyenne et 10 % d’apport : 1,80 % à Marseille, 1,85 % à Nîmes ou 1,95 % à Rennes par Lire l’article complet

Via : http://www.journaldelagence.com/1121517-ceux-qui-gagnent-le-plus-nont-pas-forcement-le-meilleur-pouvoir-dachat-immobilier