Les taux actuels permettent d’emprunter 32 000 € de plus qu’en 2011

Depuis le début de l’année, les taux de crédits immobiliers aux particuliers battent des records. Le taux directeur de la BCE à 0,05%, cumulé à l’injection massive de liquidités dans la zone euro et à l’OAT 10 ans qui reste extrêmement bas, contribuent au maintien des taux à leur plus bas niveau. La BCE avait même évoqué « la possibilité de passer son taux nominal à 0% si l’état du marché devait l’exiger ».
Sur le marché français, si on regarde de plus près l’évolution des taux de crédits immobiliers depuis 2011, on s’aperçoit qu’ils n’ont cessé de baisser. Par exemple, pour un prêt sur 20 ans on constate une chute de – 1,99 points en 4 ans (sept. 2011 par rapport à sept. 2014).
Ces taux bas sont une sacrée opportunité pour les acquéreurs puisque cela se traduit mécaniquement par une augmentation de leur pouvoir d’achat. En effet, pour une mensualité de 1000 euros, grâce aux taux actuels extrêmement bas, on peut aujourd’hui emprunter 198 600 euros sur vingt ans, contre 166 000 en septembre 2011. À mensualité et durée égales, les emprunteurs peuvent donc faire un crédit de 32 200 € supplémentaires en 2015 par rapport à 2011.
Selon le courtier Credixia, « ils pourront acquérir un bien immobilier d’une valeur supérieure de + 17% ! De quoi s’offrir une pièce supplémentaire ou réaliser des travaux qui donneront du cachet au logement. En Ile-de-France, avec un budget de 32 200 € supplémentaires vous pouvez acheter 6 m² de plus (prix médian au m² de 5220 € en octobre 2015 – source : www.paris.notaires.fr) ».

Lire l’article complet

Via : http://www.directgestion.com/sinformer/filactu/31213