Existence d’une contre-lettre dans la vente immobilière | Net-iris 2015