Immobilier : attention aux impôts locaux

Ils pèsent bien plus lourd qu’on croit. Il faut compter en moyenne 167 euros par mois pour un 70 m2 dans les plus grandes villes de France. Et bien plus à Montpellier, Bordeaux et Marseille. Tour d’horizon.

Il est un poste de dépenses souvent oublié par les futurs acquéreurs d’une maison ou d’un appartement: les impôts locaux. «Ils représentent une part importante des montants à acquitter tous les mois par les propriétaires», souligne une étude de Meilleurtaux.com qui a mesuré l’impact de cette fiscalité dans le financement d’un bien immobilier de 70 m2 dans les dix plus grandes métropoles de France. D’autant que ces taxes (taxe d’habitation et taxe foncière) ont sensiblement augmenté. Cette année, près d’un tiers des 41 villes de plus de 100 000 habitants et leurs intercommunalités ont ainsi augmenté les impôts locaux, après 37 % en 2015. En parallèle, les conseils départementaux ont redressé leurs taux de taxe foncière (sur les propriétés bâties) de 5,2 % en 2016. Et plus d’un tiers (36 %) des 101 départements a davantage mis à contribution les propriétaires, après seulement 12 % en 2015.

Lire la suite : Immobilier : attention aux impôts locaux