Immobilier coté : Krach ou tourmente passagère ?

Analyse de Aurore Vialatte, analyste chez IEIF.

Ce début d’année est pour le moins chaotique sur les marchés financiers. Inquiétés par les tensions dues à un nouvel effondrement des prix du pétrole, une croissance mondiale dont les prévisions sont régulièrement abaissées par les organismes internationaux et le ralentissement de la 2e économie mondiale devenu palpable, les marchés boursiers ont connu un mois de janvier chahuté. En outre, l’annonce de potentielles faillites de sociétés pétrolifères ou gazières à horizon 2017, ainsi que les inquiétudes liées à la solidité du système bancaire italien n’ont fait que renforcer le marasme ambiant. La question de l’équilibre entre les deux premières économies mondiales à travers le rapport de leur monnaie respective paraît être au cœur des préoccupations des marchés financiers.

Outre-Atlantique, la Fed commence à émettre des réserves quant aux perspectives de l’économie américaine principalement en raison des possibles répercussions de chocs extérieurs. Ce faisant, l’Institution américaine a maintenu ses taux inchangés en janvier arguant du ralentissement économique mondial et des turbulences ayant touché les marchés financiers. Du côté du marché de l’emploi, les créations de postes publiées par l’enquête ADP sont moins bonnes que prévues avec 151 000 emplois créés (contre 185 000 attendus), Lire l’article complet

Via : http://www.directgestion.com/sinformer/filactu/31585