Immobilier de bureaux : Londres reste le marché le plus cher du monde

Selon l’Office Space Across the World, publié par Cushman & Wakefield, le quartier du West End à Londres est pour la troisième année consécutive, le marché de bureaux le plus cher du monde, suivi de Hong Kong et New York. Les loyers  » prime » du West End de Londres ont augmenté de 4,6% en 2014 mais restent 13% inférieurs au pic de 2007.

 » Londres continue d’attirer de grandes entreprises internationales. Les conditions économiques au Royaume-Uni s’améliorent et la demande d’espaces de bureaux va augmenter en 2015. L’offre se réduit et une nouvelle croissance des loyers est attendue », explique Olivier Gérard, Président de Cushman & Wakefield France.

En 2014, les loyers ont progressé de 7% au niveau mondial, soit plus du double de la moyenne annuelle d’environ 3% enregistrée depuis 2010. De façon générale, les principaux marchés de bureaux ont réaffirmé leur place dans le classement, aux dépens des marchés secondaires. Les entreprises restent prudentes par rapport aux conditions de bail et aux risques géopolitiques.

En Europe, après Londres, et malgré une baisse de 17% des loyers  » prime » due aux sanctions imposées suite à l’annexion de la Crimée, Moscou se classe deuxième de la zone EMEA. Paris reste le 3e marché des bureaux le plus cher d’Europe. Toutefois, le loyer prime du quartier central des affaires parisien accuse une légère baisse d’une année sur l’autre. Cela tient essentiellement au nombre limité de transactions portant sur des actifs parisiens neufs restructurés.

Plus

Via: http://www.directgestion.com/sinformer/filactu/30481