Immobilier : les collectivités locales envisagent 1,2 Mds€ d’investissements d’ici 2 ans

Les collectivités locales sont détentrices d’un patrimoine immobilier et foncier important, équivalent selon la Cour des Comptes à 242 milliards d’euros. Un patrimoine essentiel pour assurer leurs missions de service public, structurer l’urbanisation et renforcer leur attractivité économique, touristique et résidentielle.

À l’occasion du MIPIM, Deloitte a publié la première édition de son baromètre sur la gestion immobilière des villes françaises. L’enquête révèle une volonté des villes d’optimiser et rationaliser la gestion de leur parc immobilier, même si la structuration de la fonction immobilière et le recours à des outils dédiés restent encore limités.

Vers une structuration de la gestion immobilière des villes
Bien qu’il soit encore prématuré de parler d’une fonction immobilière structurée (le patrimoine immobilier et foncier est généralement éclaté entre plusieurs entités), on constate une tendance à la centralisation de la fonction immobilière. 36% des villes ont d’ores et déjà regroupé les compétences au sein d’une entité unique qui centralise la gestion immobilière de la collectivité et 18% envisagent de suivre cette tendance, largement répandue dans le secteur privé, notamment par la mise en place de directions immobilières. Seulement 46% des communes considèrent disposer d’un système d’information adapté à la gestion immobilière, alors que cet outil favoriserait un meilleur partage de l’information au sein de la collectivité et un suivi plus efficient du patrimoine.

A la différence du secteur privé, les communes font encore peu appel à des expertises externes dans leur gestion immobilière (21% des communes).

 » On note un fort potentiel d’optimisation dans la gestion patrimoniale des villes, à travers l’émergence d’une fonction immobilière davantage concentrée, dotée d’un outil informatique unique et complet, et enfin s’appuyant sur des expertises externes et de bonnes pratiques issues d’autres structures publiques ou du privé. », souligne Pierre Mescheriakoff, Directeur Real Estate Advisory chez Deloitte.

Des communes actives sur le marché immobilier
Environ 90% Lire l’article complet

Via: http://www.directgestion.com/rss/flux.php