La chute des taux depuis octobre équivaut à une baisse des prix de 6% | L’Agefi Actifs

B_hAQPcWcAA1bbv

Depuis octobre 2015, la baisse des taux sur le marché de l’ancien a culminé à 72 points de base en juillet, selon l’Observatoire Crédit Logement.

Le mois de juillet n’a pas dérogé à la règle qui s’applique mois après mois depuis presque un an désormais : les taux d’intérêts immobiliers ont poursuivi leur descente, affichant pour le neuf une moyenne à 1,69% et pour l’ancien à 1,52%, portant la moyenne générale à 1,55% alors qu’en juin elle était encore à 1,62%, indique le baromètre Crédit Logement – CSA du mois de juillet.

« La baisse est toujours rapide, répercutant la faiblesse des taux constatés sur les marchés obligataires », résume le baromètre. Il fait référence à la chute continue du taux de refinancement des Etats européens, au plus bas en raison d’un « fly to quality » (Bund et OAT principalement) après le Brexit. L’action vigoureuse des rachats de dette souveraine et d’entreprises par la Banque centrale européenne (BCE) pour soutenir l’inflation et la croissance participe également à l’effet d’écrasement des taux d’intérêts.

La chute continue des taux depuis presque un an mène à une conséquence assez inattendue : elle équivaut désormais à une baisse non négligeable des prix sur le marché. Depuis octobre 2015, la baisse a été de 72 points de base dans l’ancien et 62 points dans le neuf. Ce qui représente en moyenne une baisse des prix de l’ordre de 6%, selon le baromètre. Elle représente même une baisse de 22,5% des prix depuis décembre 2011. Des données intéressantes alors que les prix des biens amorcent une reprise nette sur le marché de l’ancien notamment.

Source : La chute des taux depuis octobre équivaut à une baisse des prix de 6% | L’Agefi Actifs