La FPI conteste le raisonnement de la Cour des Comptes sur dispositif Pinel

Thumbnail for 767834

By jda

La FPI partage les constats de la Cour sur les faiblesses du pilotage et du suivi par l’Etat des dépenses fiscales pour le logement, et déplore avec elle le manque de données tant sur les investisseurs que sur les locataires, et l’absence de mesure économique de leur effet incitatif. C’est l’Etat qui dispose des données nécessaires pour ce suivi, ou qui peut facilement s’en donner les moyens à l’ère de la digitalisation et du big data ; c’est également à lui qu’il appartient de cibler des contrôles s’il le juge opportun. Pour les professionnels, la transparence et l’évaluation sont parfaitement légitimes : à l’Etat de s’organiser en conséquence.

La Cour se trompe de diagnostic sur le Pinel

Il est d’abord paradoxal pour la Cour de critiquer l’absence de données sur le Pinel tout en formulant un diagnostic très affirmatif sur son zonage, ses loyers de sortie ou ses volumes de production.

L’affirmation selon laquelle les soutiens de l’investissement locatif  » n’ont pas permis une offre locative privée dans les zones en tension avec effet sur la modération des loyers » contraste avec les résultats objectifs du Pinel : 50 à 60 000 logements neufs mis sur le marché locatif chaque année, en Ile Lire l’article complet

De : La FPI conteste le raisonnement de la Cour des Comptes sur dispositif Pinel