Les Européens dépensent 40% de leurs revenus en logement