« Les portails d’annonces, de nouveaux agents immobiliers ? », Fabrice Larceneux chercheur CNRS

Thumbnail for 782496

By Fabrice Larceneux

Zillow, c’est le portail d’annonces immobilières leader aux États-Unis avec un chiffres d’affaires de 1,3 milliard de dollars en 2018. Mais, comme tout business de la proptech, cherchant de nouveaux leviers de croissance, le site avait présenté en 2018 un plan stratégique appelé  » Zillow Offers ». Douche froide chez les investisseurs qui n’y ont pas cru. L’action a perdu 40 % de sa valeur en un an. Pourquoi une si forte défiance face au leader mondial ? L’ambition de Zillow est d’étendre son rayon d’action de simple média, pourvoyeur d’informations immobilières et de petites annonces, vers une activité concurrençant frontalement les agents immobiliers américains. Le principe est simple : en plus d’estimer la valeur d’un bien, le site propose de l’acquérir directement, sous deux jours, grâce à un process resserré. L’expérience client est simplifiée au maximum : en un clic, le vendeur reçoit une offre directe d’achat. Il lui suffit de répondre à un petit questionnaire et d’envoyer quelques photos à Zillow, et le site dépêche des inspecteurs sur place qui ajustent l’estimation du bien et les éventuels travaux de rénovation. Si le vendeur accepte, Zillow achète immédiatement le bien et le revendra dans les trois mois.

Penser la Lire l’article complet

De : « Les portails d’annonces, de nouveaux agents immobiliers ? », Fabrice Larceneux chercheur CNRS