« L’iceberg et l’alambic, notre défi permanent pour la compréhension de nos honoraires », Jean-Luc Brulard

Thumbnail for 787960

By jda Nos honoraires, source d’incompréhensions

La grande incompréhension entre le particulier et nous, agents immobiliers transactionaires, celle qui constitue notre principale difficulté au quotidien, concerne la justification et la compréhension de nos honoraires (et non pas  » commission » : je réfute ce terme archaïque et surtout inexact : nous ne sommes pas d’ancien voyageurs de commerce, mais des prestataires de service et des conseillers).

Ainsi on voit constamment fleurir (et souvent faner un peu plus tard) des modèles (souvent basés sur le digital) de plus en plus low-cost, ou encore des acteurs qui, comme récemment, annoncent ouvertement vouloir, je cite, « la mort des agents immobiliers, les accusant de  » voler quelques milliards aux français…

… nous sommes également régulièrement confronter à des clients qui, dès la proposition de mandat, veulent négocier a priori les honoraires (c’est pourtant désormais interdit d’y consentir, et la DGCCRF veille…) au point que l’on se demande si leur objectif est de vendre leur bien en optimisant leur net vendeur… ou bien d’obtenir la meilleure réduction de la rémunération de leur partenaire ( en exigeant, toutefois le meilleur service et le plus grand engagement à leur côtés) !

Rendre lisible notre prestation

C’est tout le défi de savoir rendre Lire l’article complet

De : « L’iceberg et l’alambic, notre défi permanent pour la compréhension de nos honoraires », Jean-Luc Brulard