Management : L’immobilier aussi doit se réinventer

Thumbnail for 278693

By Christophe Voiret

De nombreuses Ecoles de Commerce organisent des colloques sur le thème de la  » Nouvelle Gouvernance. Il est donc permis de penser que l’actuelle est défaillante. Une chose est certaine le nombre de dépressions et de  » Burn Out est élevé. Le phénomène est tel, qu’une mission parlementaire a travaillé sur  » le syndrome de l’épuisement professionnel. Les chiffres sont déroutants :  » 315 cas reconnus, mais peut-être 490 000 cas d’épuisement professionnel par an !. Dans un autre article, on laisse supposer que 3.2 millions de personnes présenteraient un  » risque élevé de  » Burn Out. Pourquoi un tel écart ? A-t-on intérêt à communiquer les chiffres réels? Le travail est-il toujours l’unique cause ? Pourtant les conséquences sont dramatiques :

-le traitement de ces maladies représente un coût important pour la collectivité, le système de santé étant mutualisé,

– les personnes touchées éprouvent beaucoup de difficultés à guérir des troubles engendrés,

– la productivité des entreprises est mise à mal,

Mais surtout, la manifestation la plus flagrante de ce mal être au travail, dans l’immobilier, se caractérise par un taux de turn over très élevé, trop élevé.

Autre sujet de réflexion sur l’amélioration de la productivité des entreprises : le  » Bore Out, Lire l’article complet

De : Management : L’immobilier aussi doit se réinventer