« Non, nous ne voulons pas devenir agent immobilier », Bertrand Gstalder, SeLoger

Thumbnail for 805665

By Ariane Artinian JDA : Certains acteurs vous reprochent de vouloir concurrencer les agents immobiliers. Ont-ils raison ?

Bertrand Gstalder : Ces critiques sont totalement infondées. Nous sommes le partenaire indéfectible des agents immobiliers depuis plus de vingt-cinq ans, notre ligne de conduite a toujours été de leur apporter plus de valeur et de services. Pourquoi concurrencer nos clients alors que 97 % de nos revenus viennent des services que nous offrons à la profession ? L’ADN de SeLoger, de Logic-Immo et de MeilleursAgents est d’aider les professionnels à être plus convaincants, plus performants et de participer au développement de leurs parts de marché. NON, nous n’avons pas de volonté de devenir agents immobiliers en France, n’en déplaise à ceux qui brandissent cette menace tacticienne !

JDA : Vos adversaires dénoncent l’ouverture de vos annonces aux particuliers…

B. G. : La profession a pourtant largement basculé sur LeBonCoin et autres plateformes mixtes,décloisonnant de facto les marchés immobiliers du particulier et du professionnel. Et la tentation de Facebook, de Google non sans risque pour les agents ne fait qu’amplifier cela. Dans ce contexte nous sommes sans doute la digue la plus crédible, indé pendante et la plus effi cace pour consolider les agents immobiliers face au particulier.

JDA Lire l’article complet

De : « Non, nous ne voulons pas devenir agent immobilier », Bertrand Gstalder, SeLoger