Avec des taux toujours plus bas et des conditions d’accès qui s’assouplissent de plus en plus, les profils plus jeunes ont un accès plus ouvert au marché de l’acquisition immobilière. En effet, si les profils seniors constituent la majorité des projets d’achat sans recours à l’emprunt (75 % sont âgés de plus de 50 ans), les profils plus jeunes demeurent tributaires du sésame bancaire pour concrétiser leurs projets d’achat.

 » Notre Observatoire met en exergue que le profil du futur acquéreur ayant l’intention d’effectuer un emprunt immobilier en 2015 est pour l’essentiel un acheteur de moins de 35 ans, CSP+, cherchant à concrétiser une première acquisition dans un budget compris entre 100 000 € et 200 000 €. » résume Stéphanie Pécault, Responsable Études chez Logic-Immo.com en charge de l’Observatoire du Moral Immobilier.

En effet, 48 % des emprunteurs sont âgés de moins de 35 ans et plus de la moitié accèdent à la propriété pour la première fois (55 %). Majoritairement de profil CSP+ (54 %), leur budget reste concentré pour l’essentiel sur une fourchette de 100 à 200 000 euros (40 %).

Concernant les non-emprunteurs, 75 % sont âgés de plus de 50 ans et 85 % sont déjà propriétaires. Pour sa prochaine acquisition, ce dernier profil recherche des biens dans un budget supérieur à celui des emprunteurs puisque 31 % d’entre eux visent des biens estimés entre 200 000 € et 299 000 €. En effet, il s’agit ici majoritairement des personnes en retraite ou pré-retraite (49 %) qui revendent un bien en parallèle de leur projet immobilier actuel (43 % sont des acheteurs-revendeurs).

Lire l’article complet

L’indice de référence des loyers publié par l’Insee et nécessaire à la révision des loyers d’habitation est de 125,19 au premier trimestre 2015, soit une progression de 0,15% sur un an. Toutefois, depuis le premier trimestre 2012, cette progression ne cesse de ralentir.

Lire l’article complet