Prix de l’immobilier : l’épidémie de COVID-19 les fera-t-elle baisser ?

By webmaster@actual-immo.fr (Nicolas Augé)

Les conséquences de la crise sanitaire actuelle paraissent imprévisibles. La chute de la bourse pourrait faire espérer la même tendance sur les prix de l’immobilier. En réalité, il faudra regarder quels impacts aura eu le coronavirus sur l’ensemble de l’économie : une récession durable entraînera ipso facto une baisse des prix, à travers la baisse des ressources des ménages. Cependant, difficile de dire dans quelles proportions.

Comparaison avec la crise de 2008 : moins de 10 % de baisse

Lors de la crise financière de 2008, les prix de l’immobilier avaient chuté rapidement (-9,4 % en moins d’un an) mais de façon très temporaire. Le marché de l’immobilier était reparti à la hausse rapidement et avait retrouvé ses niveaux pré-crise dès 2011. Certes, il avait connu une nouvelle baisse avec la crise de la dette financière dans la zone euro, toutefois plus limitée (-7,1 %) et sur 4 ans.

Comparer avec la crise du marché immobilier des années 90 ne paraît pas approprié. À l’époque, le krach immobilier était dû à l’éclatement de la bulle immobilière, par ailleurs très localisée (Paris et région parisienne). En effet, entre 1985 et 1989, les prix avaient connu une hausse nettement plus conséquente (+ 85 %) que Lire l’article complet

De : Prix de l’immobilier : l’épidémie de COVID-19 les fera-t-elle baisser ?