L’activité des promoteurs immobiliers fut en forte hausse en 2015. Et même si des blocages administratifs pour obtenir les autorisations de construire subsistent, la promotion tire les chiffres du secteur de la construction de logements vers le haut. Les ventes de promoteurs n’ont cessé de progresser en 2015. Incontestablement, cette année fut bien meilleure que les trois précédentes pour la profession. Au global, leurs ventes sont en hausse de 13,6 % à 122.781 unités en 2015, par rapport à 2014. C’est aussi 5,5 % de plus que la moyenne annuelle sur la période 2010-2015, selon les chiffres communiqués par la…

Les aides et les financements verts dans le secteur de l’immobilier sont depuis quelques années au cœur des politiques environnementales. Le secteur du bâtiment est, en France, le plus gros consommateur d’énergie et représente à lui seul 43 % des consommations. Il produit chaque année 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). À la veille de la COP21, le Crédit Foncier a publié une étude sur les aides et les financements verts dans le secteur de l’immobilier en France. Petit tour d’horizon des aides proposées pour encourager les particuliers à entreprendre des travaux de rénovation énergétique…

Avec son Livre Blanc sur le logement, le MEDEF a voulu rappeler qu’emploi et logement étaient intimement liés. Acteur majeur par son poids économique, le secteur de la construction joue également un rôle clé dans la transition énergétique (le bâtiment représente 40% de la consommation énergétique) et pour l’emploi. Mobilité professionnelle et mobilité résidentielle doivent mieux s’articuler ; et le logement ne doit plus être un frein pour les salariés français qui en font, après l’emploi, leur préoccupation majeure.
En proposant des solutions pragmatiques, le MEDEF, la FNAIM, la FFB et la FPI considèrent que relancer le secteur du logement est un des leviers majeurs du redressement de l’activité économique et de l’emploi. Les mesures proposées, présentées à la presse lors de la conférence du 9 mars 2015, sont largement consacrées à la construction, sans toutefois méconnaitre le potentiel du parc existant.

Pour la FNAIM, membre du MEDEF et participant actif à l’élaboration du Livre Blanc, la politique du logement doit, en effet, intégrer les 34 millions de logements du parc existant dans sa vision : construire n’est pas la seule solution.
Réhabiliter des logements, les adapter pour répondre aux besoins d’une population vieillissante, faire revenir les particuliers vers l’investissement locatif, sont des leviers clefs pour répondre aux attentes des Français qui ont fait du logement leur seconde préoccupation après l’emploi.
Dans le cadre du Livre blanc du MEDEF, la FNAIM focalise ses propositions particulièrement autour de trois axes majeurs.
La rénovation du parc existant. Pour la FNAIM, il est, notamment, nécessaire d’améliorer les dispositifs financiers incitatifs existants en veillant à leur pérennité : maintenir le taux de TVA à 5,5% sur les travaux de rénovation énergétique et le Crédit d’impôt pour la transition énergétique. Dans les copropriétés, les dispositifs spécifiques comme l’éco-PTZ collectif, doivent prévoir des durées de validité longues Plus