Thumbnail for 803165

ParuVendu.fr est l’un des deux sites de petites annonces connus par une grande majorité de Français : la plateforme est citée par 74% d’entre eux, tandis que le Bon Coin est connu par 95% du panel.

Immobilier : ParuVendu.fr est le 3e acteur du marché cité, par 72% de l’échantillon. Le trio de tête est dominé par Le Bon Coin (90% des citations) et Se Loger (77%).
Automobile : le site est cité par les deux-tiers du panel (65%), juste derrière La Centrale (67%), tandis que Le Bon Coin est connu par 88% de l’échantillon.

 » La marque reste un atout majeur, et ParuVendu.fr a un grand capital affectif dans le cœur des Français. Nous prenons très au sérieux notre mission, depuis 2012, fournir un service simple et efficace. 32% de nos utilisateurs reviennent d’ailleurs, c’est une grande fierté. Avec des investissements en communication modestes par rapport à ceux des géants, nous gagnons des parts de marché. Aujourd’hui, le 2e site de petites annonces en France est une PME qui emploie 50 personnes et qui réalise 15 millions d’euros de chiffre d’affaires», indique Laurent Radix, président de ParuVendu.fr.

Après le programme immobilier étudiants (mai 2019), les offres sans engagement pour les professionnels de l’immo Lire l’article complet

Thumbnail for 803161

Accélération de la hausse des prix des maisons anciennes

Depuis le début du printemps, les tensions sur les prix des maisons anciennes se renforcent au fil des mois. En septembre, les prix signés se sont ainsi accrus de 5.1 % sur un an, contre 3.0 % il y a un an à la même époque. La pression de la demande se renforce en effet, dopée par l’amélioration des conditions de crédit (baisse des taux d’intérêt, allongement des durées) et surtout par la diminution des taux d’apport personnel exigés par les banques.

En revanche, la hausse des prix reste contenue sur le marché des appartements, même si la hausse est toujours un peu plus vive qu’au printemps dernier : avec une augmentation de 3.9 % sur un an (contre + 3.7 % il y a un an à la même époque). Le ralentissement de la hausse des prix des appartements se constate en effet depuis le printemps dernier dans la plupart des grandes villes, bien que l’accès à des crédits abondants et bon marché n’a jamais été aussi facile.

Nouveau ralentissement de la hausse des prix des maisons neuves

La demande adressée aux constructeurs de maisons individuelles s’est redressée durant l’été, encouragée par les facilités Lire l’article complet

Thumbnail for 803157

Difficile de valoriser un bien et de générer des contacts avec des photos de mauvaise qualité… Et pourtant, bon nombre d’agents immobiliers optent encore pour la solution la plus simple : faire les photos eux-mêmes ! Alors, est-ce vraiment la meilleure option ?

Se passer d’un photographe est plus pratique

Faire appel à un professionnel est contraignant en termes d’organisation. Il faudra peut-être s’adapter à son emploi du temps. Vous devrez aussi gérer les rendez-vous chez les clients pour les prises de vues, avec ce que ça implique comme modifications possibles (changement de disposition, météo, impératifs, etc.).

Faire appel à un photographe professionnel a un coût

Les tarifs sont variables d’une prestation à l’autre et difficiles à évaluer. La tentation de faire des économies est donc bien réelle. Sans compter que faire les photos soi-même est valorisant. Surtout vis-à-vis des clients ! Et c’est aussi plus rapide : réaliser ses propres photos fait donc gagner du temps. Vous pourrez, par exemple, en prendre le jour même de la signature du mandat. Elles seront prêtes à mettre en ligne le soir même.

Faire ses photos soi-même nécessite de s’équiper

Il faut donc investir. Si vous n’êtes pas correctement équipé, vous devrez acheter un matériel adapté. Parce qu’il Lire l’article complet

Thumbnail for 803086

Depuis le 1er juillet 2015, les chambres de commerce et de l’industrie sont l’autorité compétente pour délivrer les cartes professionnelles, les récépissés de déclaration préalable d’activité et les attestations de collaborateurs. Ne pas être en règle avec ces obligations peut conduire à exercer illégalement la profession avec à la clé des sanctions civiles, pénales et en termes d’image.

Exercer régulièrement pour être rémunéré

Cela va de soi, mais pour être rémunéré, il faut exercer régulièrement. À défaut, les sanctions sont civiles (perte du droit à honoraires), pénales et d’image.

A – Les obligations

Détenir une carte professionnelle en cours de validité

Pour être titulaire de la carte professionnelle, il faut remplir les conditions d’aptitude, de garantie financière, d’assurance, et d’honorabilité. Tant que la carte n’est pas été délivrée, le professionnel ne peut pas exercer.

Un dossier  » en cours » ne permet pas d’exercer. Idem lors du renouvellement de la carte. Si vous dépassez l’échéance de votre carte sans avoir obtenu son renouvellement, vous êtes en exercice illégal. Or, pris par le quotidien, les délais de renouvellement de carte peuvent être facilement oubliés surtout depuis que la durée a été ramenée à trois ans. Rappelons qu’une demande de renouvellement doit être Lire l’article complet