Renforcement de la hausse des prix dans l’ancien

Depuis décembre 2019, la pression de la demande s’allège sur le marché de l’ancien. Et pourtant, la hausse des prix se renforce. En février, les prix signés (mesurés en niveau annuel glissant) ont augmenté de 5.2 % sur un an, contre + 3.5 % il y a un an à la même époque. Une progression aussi rapide des prix ne s’était pas observée depuis le début de l’année 2012. Et le renforcement de la hausse des prix se constate autant sur le marché des maisons que sur celui des appartements.

Sur le marché des maisons, l’augmentation des prix signés a été de 6.0 % en février, contre + 3.6 % il y a un an. Certes, un moindre renouvellement de l’offre entretient les tensions sur les prix : car si la demande recule en réponse aux difficultés de financement de l’accession à la propriété (les mesures imposées aux établissements de crédit par la Banque de France), l’offre nouvelle se réduit aussi avec la baisse des reventes. Et l’éventuelle adaptation des ambitions des vendeurs à cette nouvelle donne n’y change rien. En effet, la sortie des ménages jeunes et modestes du marché déplace mécaniquement la Lire l’article complet

Les conséquences de la crise sanitaire actuelle paraissent imprévisibles. La chute de la bourse pourrait faire espérer la même tendance sur les prix de l’immobilier. En réalité, il faudra regarder quels impacts aura eu le coronavirus sur l’ensemble de l’économie : une récession durable entraînera ipso facto une baisse des prix, à travers la baisse des ressources des ménages. Cependant, difficile de dire dans quelles proportions.

Comparaison avec la crise de 2008 : moins de 10 % de baisse

Lors de la crise financière de 2008, les prix de l’immobilier avaient chuté rapidement (-9,4 % en moins d’un an) mais de façon très temporaire. Le marché de l’immobilier était reparti à la hausse rapidement et avait retrouvé ses niveaux pré-crise dès 2011. Certes, il avait connu une nouvelle baisse avec la crise de la dette financière dans la zone euro, toutefois plus limitée (-7,1 %) et sur 4 ans.

Comparer avec la crise du marché immobilier des années 90 ne paraît pas approprié. À l’époque, le krach immobilier était dû à l’éclatement de la bulle immobilière, par ailleurs très localisée (Paris et région parisienne). En effet, entre 1985 et 1989, les prix avaient connu une hausse nettement plus conséquente (+ 85 %) que Lire l’article complet

Le baromètre des prix de l’immobilier de février vient d’être publié par LPI/SeLoger. 11 014 euros le mètre carré, c’est le prix moyen constaté en février 2020 pour un mètre carré à Paris. Les prix de l’immobilier reprennent de plus belle leur montée, pour la 5ème année consécutive, soit plus de 30 % depuis 5 ans (8 378 euros le mètre carré en 2015).

Le porte-parole du baromètre, Michel Mouillart, tente de rassurer les acquéreurs en précisant que la hausse des prix de l’immobilier à Paris continue de ralentir. Alors qu’elle s’élevait à 5,8 % entre décembre 2018 et décembre 2019, puis 5,7 % entre janvier 2019 et janvier 2020, elle n’est plus que de 5,4 % sur les 12 derniers mois. L’augmentation connait donc bien un ralentissement, même si les prix poursuivent leur progression.

Plus de 11 000 euros le mètre carré mais pas dans tous les arrondissements

Les prix avaient déjà grimpé au-delà des 11 000 euros depuis l’été dernier : lire “Les prix de l’immobilier à Paris : plus de 11 000 euros le mètre carré dans la moitié des arrondissements“.

Dans ces arrondissements, il dépasse largement les 11 000 euros dans plus d’une dizaine d’arrondissements :

11 026 € Lire l’article complet

Après avoir vu 25 graphiques et tableaux sur le logement en France en 2017 dans la partie 1, voici la suite avec 25 autres graphiques et tableaux qui permettent de découvrir différents éléments de notre marché des habitations en France. Là encore, vous découvrirez des informations très intéressantes sur la composition du parc de logements en France. Celles-ci pourront servir pour votre projet d’investissement notamment ou encore pour les professionnels du marché immobilier. Lire l’article complet

Les volumes de ventes immobilières ont progressé de 11 % sur un an pour atteindre le point le plus haut des dix dernières années, pendant que les indices Notaires – INSEE marquent également en hausse sur un an : +1,4 % pour les appartements anciens et + 2 % pour les maisons anciennes.

Ce marché dynamique s’explique pour deux raisons principales : des taux de crédit à l’habitat toujours bas et un phénomène de rattrapage après trois années d’attentisme. Cependant, si le volume de ventes dépasse le volume annuel moyen constaté sur la période 1999-2007, les prix ne sont pas remontés au point haut du marché observé au 4ème trimestre 2011.

Le volume de ventes de logements anciens sur les douze derniers mois sur l’ensemble de la France est estimé à 838 000 à fin septembre 2016, en hausse de 11 % comparativement à il y a un an (755 000). À fin septembre 2016, ce volume est estimé en hausse de 15,1 % sur un an en Ile-de-France (160 400 ventes) et de 10,1 % en province (677 600 ventes).

Concernant les prix sur un an, ceux des appartements anciens ont augmenté (+1,4 %). Cette reprise, amorcée depuis le deuxième trimestre 2016, Lire l’article complet

L’année 2016 touche à sa fin. Il est donc temps de se pencher sur un bilan de cette année pour le marché immobilier en France et de s’interroger sur les perspectives d’évolution du marché immobilier pour 2017. Quelles sont les grandes tendances observées cette année ? Vont-elles se poursuivre en 2017 ou s’inverser ? Découvrez notre analyse de l’évolution à venir pour les taux et les prix de l’immobilier en 2017. C’est également l’occasion de vous annoncer la sortie officielle de notre guide de l’achat immobilier en 2017. Lire l’article complet

Voici ce qu’il faut retenir de l’actualité de l’immobilier en août 2016 :

Les derniers chiffres sur le nombre de transactions immobilières dans l’immobilier ancien ainsi que les dernières variations de prix des appartements et des maisons d’après la note de conjoncture des notaires.

Les dernières tendances sur le marché des prêts immobiliers avec de nouveaux records pour les taux d’intérêt et des conditions exceptionnelles pour renégocier son ancien crédit immobilier.

Un point sur les changements sur le PEL (Plan d’Épargne Logement) depuis le 1er août 2016 avec notamment des diminutions de taux de rémunération de l’épargne et du taux du prêt PEL.

De bons chiffres pour l’immobilier neuf avec un secteur de la construction qui continue de voir la tendance s’améliorer de trimestre en trimestre.

Découvrez toutes ces actualités immobilières d’août 2016 pour rester informé des dernières informations importantes en matière d’immobilier.


Actualité immobilière

/
Prix immobilier,
Notaire,
Immobilier 2016

Lire l’article complet

A 10 minutes des plages, grande propriété de 12 pièces et 476 m² habitables. Située dans un secteur résidentiel boisé et préservé, elle est entourée d’un vaste airial de 4700 m² avec grande piscine et pool house. Ses prestations de haute qualité en font un investissement idéal pour une activité touristique. Visite vidéo sur YouTube :  https://t.co/CzQ0tAP3eT A découvrir aussi sur http://www.sogeo.immo/…/ach…/maison/mimizan-40/107268157.htm Référence 13 83 18 00 Contact  :  agence@sogeo.immo    Mobile 7/7  :  +33 (0)6 64 64 87 47