Immobilier : les primo-accédants commenceraient-ils à s’intéresser au neuf ?

La très faible production de logements neufs constatée en ce début d’année 2015 est d’autant plus regrettable que la demande repart, poussée par les mesures gouvernementales en vigueur depuis le 1er octobre. La relance de la demande préalable à celle de l’offre mène à la pénurie…

Les primo-accédants sont 75,27 % à avoir acheté dans l’ancien en février 2015, selon Cafpi. Ils étaient 79,36 % en janvier, ce qui prouve un net retour vers le neuf, vraisemblablement dû à la récente réforme du prêt à taux zéro et de ses effets sur l’amélioration de leur solvabilité.  » Une baisse du chômage et un regain de confiance de leur part amplifieraient rapidement le phénomène », estime le courtier.

Côté investisseurs, le dispositif Pinel est mieux perçu que son prédécesseur. Le taux de 13 % d’acquéreurs en investissement locatif au cours du mois de février 2015 est de bon augure pour la suite, le début d’année n’étant pas la période la plus porteuse pour la recherche de réduction d’impôt.

Enfin, par rapport au mois précédent, les accédants empruntent davantage. Les chiffres Cafpi montrent un montant de180 661 euros en février, contre 178 440 euros auparavant. La durée se raccourcit en revanche : 197 mois contre 200. De plus, cette catégorie d’acquéreurs consacre à son achat 3,64 années de leur revenu, contre 3,77 années en janvier, et reste fidèle à l’ancien à 93,06 %.

Lire l’article complet

Via: http://www.directgestion.com/rss/flux.php