« La formation en ligne, dopée par la loi Alur ? », Hervé Parent fondateur du salon RENT-Real Estate & New Technologies

Thumbnail for 805261

By Hervé Parent

La loi Alur de 2014, et son décret d’application de 2016, imposent 14 heures de formation par an aux professionnels de l’immobilier. Ils doivent justifier de cette formation lorsqu’ils souhaitent renouveler leur carte professionnelle. Cette obligation a été perçue comme un très fort potentiel de croissance par les organismes de formation. La formation en ligne est vite apparue comme l’outil idéal pour y répondre tant par son coût compétitif que par la possibilité de former rapidement un très grand nombre de personnes. Les formateurs traditionnels, mais aussi de nouveaux acteurs, ont alors réalisé et mis sur le marché des formations de type Mooc (Massive Open Online Course) ou digital learning.

Le démarrage n’a pas été aussi rapide que certains l’avaient anticipé. D’une part, les professionnels n’ont pas immédiatement intégré l’obligation de formation et les conséquences de ne pas s’y soumettre. La formation immobilière n’a pas connu, semble-t-il, de croissance exponentielle. D’autre part, le phénomène Mooc, après une première phase d’enthousiasme, a traversé une période de déception qui a laissé de nombreux professionnels dubitatifs.

Mais aujourd’hui, le digital learning fait la preuve de son efficacité et a retrouvé toute sa crédibilité. Les défauts de lancement sont derrière nous, Lire l’article complet

De : « La formation en ligne, dopée par la loi Alur ? », Hervé Parent fondateur du salon RENT-Real Estate & New Technologies