« La puissance publique, producteur disruptif de données immobilières ? », Claire Juillard Sociologue, recherche et conseil en immobilier

Thumbnail for 782232

By Claire Juillard

Le Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales a annoncé par voie de communiqué de presse le 3 juillet dernier le lancement d’un nouveau dispositif de production de références de loyers. Ce dispositif n’a pas vocation à remplacer les observatoires locaux des loyers (OLL). La loi ELAN vient de les renforcer. Il s’agit plutôt de les compléter et de produire des indicateurs sur les communes exclues de leur champ. La couverture totale de la France est clairement visée, de quoi répondre aux lacunes, importantes, de la connaissance des loyers.

Une démarche disruptive, de nouvelles sources assumées : les annonces immobilières

Le communiqué de presse renseigne sur les principales sources que les (excellentes) économistes missionnées, Marie Breuillé et Julie Le Gallo (Inra Dijon) projettent d’utiliser pour évaluer (modéliser) les loyers : les annonces immobilières. Avec ces sources, l’Etat se positionne en producteur disruptif de données : jusqu’à présent, personne n’a vraiment assumé d’utiliser les données d’annonces à des fins statistiques, sinon en les tordant pour les convertir en données de transactions conclues. En France, la production des données immobilières repose sur des prérequis qui enferment le point de vue porté sur les marchés dans des évidences toutes Lire l’article complet

De : « La puissance publique, producteur disruptif de données immobilières ? », Claire Juillard Sociologue, recherche et conseil en immobilier