L’appétit des Français pour la propriété est-il intact ?