Les courtiers en crédit immobilier ne font plus recette

Thumbnail for 806042

By Nicolas Augé

Les banques voient leurs marges diminuer au fil des années et la concurrence féroce entre elles n’arrange rien. Seul remède possible pour rétablir les marges, se passer des courtiers dont les commissions sont jugées trop élevées.

Déclaration de guerre des banques envers les courtiers

Ils ont beau généré 4 demandes de prêt immobilier sur 10, voire 6 sur 10 en Île de France, les courtiers ne sont plus les rois du pétrole. Les banques, notamment les enseignes mutualistes, les ont en ligne de mire. Les Echos nous informent que plusieurs d’entre-elles commencent d’ores et déjà à dénoncer des partenariats avec leurs courtiers habituels.

Toutes les banques n’en sont pas là, leur orientation variant d’une région et d’une enseigne à l’autre. C’est le cas notamment des banques mutualistes, qui refusent désormais de payer ne serait-ce que 1 % de commission par demande déposée par un courtier, alors même que leurs marges continuent d’être grignotées. Le Crédit Agricole du Languedoc reconnaît même avoir complètement arrêté les partenariats avec les courtiers en crédit immobilier (source Les Echos).

Un moyen de restaurer les marges des banques

Les taux durablement bas du crédit immobilier et la féroce concurrence entre les banques ont grignoté peu à peu leurs marges. Pour Lire l’article complet

De : Les courtiers en crédit immobilier ne font plus recette