En mars, les taux de crédit immobilier ont encore reculé, selon les barèmes communiqués tout au long de ce mois par les établissements financiers partenaires d’Emprunt Direct. Les banques franciliennes ont donc procédé à de nouvelles baisses de taux, comme l’ont fait de nombreux autres établissements régionaux.

Si on constate une stabilité des taux sur une partie du barème, on note des baisses assez sensibles sur des profils précis, lesquelles vont de 5 à 10 points de base. Ce sont sur les profils les plus qualitatifs que les établissements bancaires ont, ce mois-ci, appliqué les baisses les plus significatives.

On notera ainsi que les baisses des taux atteignent 10 points de base, dans le cadre d’un prêt de 20 à 30 ans, pour les emprunteurs disposant d’un excellent dossier. Par rapport aux autres régions, on notera que les taux pratiqués en Ile de France sont sensiblement identiques à la moyenne des taux appliqués dans les 22 autres régions françaises, excepté sur les meilleurs dossiers, où ils sont inférieurs de 5 points de base sur les durées allant de 10 à 20 ans.

 » La baisse des taux se poursuit en région Ile de France» note Alban Lacondemine.  » Les taux sont au plus bas, à l’occasion du premier temps fort de l’année immobilière. Les établissements bancaires restent plus que jamais, avec des taux historiquement bas dans une stratégie forte d’acquisition client par le crédit immobilier» affirme-t-il.

Lire l’article complet

Je connais bien votre métier pour le pratiquer depuis plus de 40 ans durant lesquelles, comme certains d’entre vous, j’ai survécu à plus de 18 ministres du logement et quasiment autant de lois ! Voyez la loi Duflot, son détricotage partiel, le système Pinel etc…

Une impermanence totale.

Ce que j’ai appris c’est que nous devons sans cesse nous adapter et faire évoluer nos services pour gagner nos parts de marché dans un environnement de plus en plus règlementé, professionnel et concurrentiel.

Dans cet esprit, je suis convaincu que l’acquisition de la compétence d’IOBSP en complément de votre expertise immobilière constitue une avancée majeure et très déterminante. Un sondage FNAIM-IFOP confirme que 37 % des clients sont prêts à payer des honoraires supplémentaires pour que l’agence recherche le meilleur financement.

Déjà près de 10 % des agents immobiliers sont courtiers en crédits IOBSP soit plus souplement en qualité de Mandataire d’un IOBSP.

Cette opportunité n’est pas le seul apanage des grosses agences. Selon mes calculs ce service est profitable dès que vous réalisez le financement de plus de 10 transactions par an.

Votre premier avantage c’est la  » capacité légale de pouvoir obtenir d’un acquéreur tous les renseignements qui permettent de déterminer son niveau de solvabilité.

Dès lors, vos clients sont encore plus confiants. En effet, en comparant offres tarifaires de vos banques partenaires (taux et durée), vous êtes en mesure d’optimiser leurs possibilités d’acquisition. Il s’agit d’un atout considérable puisque vous serez une force de proposition et de conseil d’autant plus crédible que vous assurerez le suivi complet du financement jusqu’à la signature de l’acte authentique.

Sur le plan de la conquête commerciale de nouveaux mandats l’habilitation IOBSP confère un avantage redoutable.

Vos vendeurs sont rassurés car vous avez validé le financement des acquéreurs potentiels et vous faites visiter leur bien à des clients qui peuvent l’acquérir. Ainsi Lire l’article complet

MeilleureSCPI.com Les perspectives économiques d’hiver pour 2015, publiées le mois dernier par la Commission européenne dans le cadre du semestre européen*, font état d’une reprise de la croissance en Europe en 2015 et 2016 sur fond d’amélioration de l’environnement macroéconomique international. Marquée par un faible regain d’activité, l’année 2014 devrait donc laisser place à une croissance plus dynamique au cours des deux prochaines années. En particulier, la baisse du taux de chômage devrait se traduire par une augmentation de la consommation de bureaux dans certains Etats membres. L’année 2014 s’est achevée sur le constat d’une reprise faible, mais réelle, de…