Toulouse : le coût d’une acquisition a baissé de 10,5% en trois ans

Avec un nombre de transactions dans l’ancien en baisse de 2 % en 2014 par rapport à 2013, mais des prix dans l’ancien qui résistent, tout comme ceux du neuf, le marché immobilier toulousain a affiché en 2014 une bonne résistance.

La baisse des transactions s’explique, selon une analyse du Crédit Foncier, par une exigence accrue des acheteurs face à des vendeurs qui maintiennent leurs prix. Sur Toulouse centre-ville, les prix dans l’ancien résistent pour des biens en bon état, malgré une tendance globale légèrement baissière. Les villes à la périphérie restent recherchées avec des prix qui affichent des baisses plus ou moins sensibles selon l’année de construction du bien. Concernant le neuf, avec un prix moyen au m² de 3 500 euros la tendance est restée stable en centre-ville. Ils affichent cependant une baisse en périphérie-secteur courant (3 100 euros/m²) et en périphérie-secteur recherché (3 300 euros/m²).

Les conditions de taux n’ont jamais été aussi favorables à l’acquisition de logement. Les taux ont poursuivi leur baisse pour s’établir à un niveau moyen de 2,29 % à la fin janvier 2015, du jamais vu depuis 70 ans. Ainsi, à Toulouse, le coût total moyen de l’acquisition d’un appartement a baissé de 10,5 % en trois ans (2012 à 2014).

Lire l’article complet

Via: http://www.directgestion.com/rss/flux.php