Vivastreet, le site de petites annonces gratuites, donne ses conseils pour rédiger son annonce immobilière correctement en tenant compte de la concurrence et de l’enthousiasme à susciter chez l’acheteur ou le locataire.

1. Inspirez-vous des annonces concurrentes
Pour optimiser les informations, tournures de phrases, et mots clés qui renseignent et accrochent efficacement, mieux vaut consulter les annonces concurrentes et identifier les plus prometteuses afin de s’en inspirer.

2. Ciblez vos lecteurs
Famille ? Célibataire ? Salarié ? Étudiant ? … Que votre bien soit ouvert à la location ou à la vente, il est important de savoir exactement à qui l’annonce immobilière s’adresse Lire l’article complet

Selon un sondage appartager.com, six personnes sur dix revendiquent et assument le fait d’habiter en colocation. Pour quelle raison ces personnes choisissent-elles de vivre à plusieurs ? Certes, vivre seul coûte cher, mais ce n’est pas la seule raison.

Le lieu commun voudrait que les raisons qui amènent les personnes en recherche de logement à adopter la colocation soient principalement d’ordre pécuniaire : en effet, le loyer moyen des colocations (410 €) reste bien inférieur à celui des locations traditionnelles (614 €).

Cependant, ce critère n’est pas le seul à entrer en ligne de compte. Loin de là. À la question Lire l’article complet

La Fédération Nationale de l’immobilier, après avoir contribué activement à la construction de la loi ALUR dans la phase législative, oeuvre avec énergie aux textes d’application en cours de préparation.

La Fédération s’est appliquée à faire préciser les conditions d’entrée en vigueur de plusieurs dispositions majeures de la loi du 24 mars 2014. Il était ainsi nécessaire que le contenu des informations portées à la connaissance des copropriétaires grâce aux extranet ouverts par les syndics soit défini. Les syndics ont l’obligation de proposer ce mode de communication aux syndicats de copropriétaires, qui ont la faculté et non l’obligation d’y souscrire. Aucun Lire l’article complet

27% des acquéreurs estiment qu’il est facile d’obtenir un crédit immobilier, alors qu’ils n’étaient que 16% en 2014. Peut-on parler d’un réel assouplissement des conditions d’attribution d’un crédit immobilier en 2015 ?

 » Ce sentiment très positif est lié à la baisse des taux de crédit de 1 point depuis début 2014 qui resolvabilise une partie des emprunteurs et permet donc à certains de revenir sur le marché. Très concrètement, pour acheter un bien à 150 000 €, il fallait rembourser en avril dernier 850 € par mois (à 3,30 % sur 20 ans) et gagner donc 3,3 fois plus Lire l’article complet

Comme le mois dernier, chaque région voit ses taux d’emprunt moyens et minimums reculer. Selon le réseau Empruntis, la seule différence concerne les baisses, qui vont de 0,05 % à 0,10 %, et sont beaucoup plus généralisées et systématiques.

 » Le printemps est la période des nouveaux projets. Les banques sont aux aguets : elles savent qu’il ne faut pas passer à côté de ces mois où les clients cherchent à concrétiser leur achat immobilier. », analyse Cécile Roquelaure, directrice de la communication et des études d’Empruntis.

La concurrence entre les établissements de crédits bat son plein.  » Cela joue sur les Lire l’article complet

Dans un communiqué diffusé aujourd’hui, la Fédération Nationale de l’immobilier fait le point sur la loi Alur et ses différents textes en cours d’application.

Le contrat de syndic qui stipule les prestations de base, rétribuées par des honoraires forfaitaires, et celles qui peuvent faire l’objet d’une facturation séparée, a donné lieu à un avis concerté des membres du CNTGI.

Le décret vient d’être publié, pour une application en juillet prochain : Décret n° 2015-342 du 26 mars 2015 – JO du 28 mars 2015.

Le décret relatif au bail type qui rappelle aux locataires ses droits et devoirs est en cours Lire l’article complet