Consultation sur le projet loi logement : les premières recommandations de UNIS

Thumbnail for 396687

By jda

L’UNIS a conscience que le Logement demeure trop cher, et que les acteurs sont déjà au bout de leurs efforts. Les bailleurs ne tirent qu’une rentabilité très faible de leur investissement immobilier. Les accédants ont emprunté au maximum de leur capacité. Un locataire sur cinq consacre plus de 40% de ses revenus aux dépenses de logement. Les professionnels réunis au sein de l’observatoire des loyers CLAMEUR ont tiré l’alarme sur la situation en mai dernier en signalant une tendance baissière généralisée des loyers et un effondrement des dépenses d’entretien et d’amélioration par les bailleurs.

L’UNIS, pour ajuster ses propositions, sera particulièrement attentive à la conjoncture des loyers que dévoilera CLAMEUR ce 5 septembre. En attendant l’UNIS livre son analyse et ses recommandations sur 8 sujets clés.

APL

La baisse de 5 euros par mois pourra être facilement compensée. Mais les bailleurs ne pourront pas compenser leur suppression totale. Il est impératif de réformer les APL en profondeur tout en gardant comme curseur la solvabilité du locataire. Encore une fois, il s’agit de mettre fin aux abus.

Le PINEL

La suppression de cette niche fiscale est à l’étude. C’est une fausse bonne idée. L’UNIS rappelle qu’il avait été déployé à marche forcée à Lire l’article complet

De : Consultation sur le projet loi logement : les premières recommandations de UNIS