«Marchés, ville intelligente et données immobilières », Claire Juillard Sociologue, recherche et conseil en immobilier

Thumbnail for 779795

By Claire Juillard

A l’heure de la ville intelligente, la data se multiplie et fonde la création de services urbains innovants. Les marchés du logement surfent sur la tendance : les données de prix et de loyers sont de plus en plus nombreuses et accessibles ; leur production et leur diffusion empruntent au numérique ; leur fourniture s’inscrit dans l’élaboration d’une offre renouvelée de services immobiliers. Cependant, l’ensemble des données constitué garde une part de stabilité tant dans ses composantes que dans ses méthodes. Surtout, il est éclaté. Le flou persiste sur les dynamiques de prix et de loyers, entretenant le manque de transparence des marchés immobiliers. Dissymétrie de l’information, injustice et cherté du logement en seraient les principales conséquences. Ils portent préjudice à tous, en particulier aux ménages désireux de vendre, acheter ou louer un logement dans un contexte de tensions et d’incertitudes croissantes.

Des données riches et nombreuses mais éclatées et encore lacunaires

Sur les marchés du logement, les références de prix et de loyers constituent les données immobilières les plus stratégiques. Elles font l’intérêt de tous : Etat, collectivités, particuliers, promoteurs, agents immobiliers, investisseurs, banques, médias, opérateurs de données, start-ups, etc.. ; et répondent à de nombreux enjeux : d’information et Lire l’article complet

De : «Marchés, ville intelligente et données immobilières », Claire Juillard Sociologue, recherche et conseil en immobilier