« Moi, Président de la FNAIM… », Jean-Marc Torrolion

Thumbnail for 418167

By jda

Je suis un entrepreneur de 53 ans et je présente ma candidature pour être le prochain Président de la FNAIM. Mais mon horizon professionnel ne s’arrêtera pas au terme de ce mandat. Militant depuis toujours, je suis pleinement engagé sur l’avenir de nos entreprises. La Fédération que je veux bâtir est une fédération ouverte, moderne, offensive et exigeante. J’ai toute la légitimité pour essayer de mener un projet qui prend en compte l’avenir de la profession. J’ai une vision métier, une capacité d’écoute, une faculté d’analyse sur cette mission …

La Fédération n’est pas une directrice de conscience

La Fédération est là pour éclairer les chefs d’entreprise, pour protéger la valeur ajoutée qu’ils créent, pour faire en sorte que celle-ci ne soit pas appauvrie par des décisions législatives iniques et qu’elle ne soit pas, demain, ubérisée ou concurrencée par des personnes qui pratiquent une forme de concurrence déloyale.

Professionnalisme et proximité

La Fédération ne doit pas incarner, à mon sens, un modèle d’entreprise mais plutôt un modèle de compétences basé sur nos valeurs : professionnalisme et proximité. Quand je dis que je veux une Fédération offensive c’est que, pour moi, le cube jaune doit être un marqueur de professionnalisme mais, être offensif, c’est Lire l’article complet

De : « Moi, Président de la FNAIM… », Jean-Marc Torrolion