« Programmes logement des candidats à la primaire de droite : malentendus et cécité », Norbert Fanchon, Président du Directoire du Groupe Gambetta

Thumbnail for 226260

By jda

La campagne pour les élections présidentielles a commencé. Pour la droite et le centre, la mécanique des primaires s’est imposée. D’autres partis, le Parti socialiste ou encore Europe Écologie Les Verts ont fait la même option. Ainsi, les Républicains ont tiré les premiers, conduisant chaque candidat à dévoiler l’essentiel de son programme, en particulier pour le logement.

Deux constats : sans cette contrainte de calendrier, c’est un lourd silence qui aurait pesé sur la question du logement, et en second lieu, ce qui est révélé prouve des malentendus et de la cécité quant à la réalité des problèmes. On est d’abord frappé par l’indifférence naturelle de celles et ceux qui postulent à la magistrature suprême pour le logement. Les organisations professionnelles du bâtiment et de l’immobilier ont encore du travail de didactique. La sécurité et l’emploi obsèdent le champ de la réflexion publique. Or, le logement est une question corolaire, tout le démontre. La difficulté des entreprises à loger leurs salariés est désormais identifiée par le MEDEF comme un blocage au développement économique. La vigueur de la construction conditionne la création d’emplois durables et non délocalisables. On n’ignore pas non plus que par le logement commence le vivre ensemble. Il faut Lire l’article complet

De : « Programmes logement des candidats à la primaire de droite : malentendus et cécité », Norbert Fanchon, Président du Directoire du Groupe Gambetta