Immobilier : l’UNIS dit stop à la « folie législative »

Le syndicat immobilier UNIS en a marre de la folie législative du gouvernement et le fait savoir à l’aide d’une pétition et d’un rassemblement le mercredi 18 mars.

 » STOP à une hyper-réglementation contreproductive. STOP aux lois destructrices d’emplois. STOP aux changements de cap incessants. STOP à la politique du deux poids deux mesures contraignant uniquement les professionnels. STOP aux décisions prises en dépit de toute concertation. STOP à l’encadrement systématique. STOP au carcan législatif. STOP à l’instabilité fiscale », martèle l’UNIS dans son appel à la signature.

Selon le syndicat, cette avalanche de textes provoque  » des rigidités bureaucratiques qui polluent la vie des copropriétés, altèrent les baux d’habitation et commerciaux, retardent les ventes, bloquent les projets de rénovation et de réhabilitation, des contentieux en progression et un désengagement des investisseurs ».
Ainsi, plusieurs milliers de professionnels de l’immobilier vont exprimer leur  » ras-le-bol » en manifestant à Paris le 18 mars aux Invalides, et en interpellant les candidats aux élections départementales.

 » Le 18 mars, les professionnels de l’immobilier, mobilisés par l’UNIS, réclament l’abrogation pure et simple de certaines dispositions de la Loi ALUR qui vont à l’encontre de l’intérêt du consommateur final, de la transparence et n’apportent ni dynamique ni visibilité à long terme pour le secteur », conclut le syndicat.

Lire l’article complet

Via: http://www.directgestion.com/rss/flux.php