Nicolas Hulot envisage de taxer les passoires thermiques

Thumbnail for 429635

By jda

Mi-septembre, Nicolas Hulot, ministre de la Transition énergétique, a dévoilé le premier volet de son Plan climat (chèque énergie, prime à la casse, coup de pouce pour changer la chaudière et crédit d’impôt pour la transition énergétique reconverti en prime), il lèvera bientôt le voile sur la deuxième partie qui concerne le logement. Et cette fois-ci, il pourrait bien ne pas faire dans la demi-mesure. Dans sa ligne de mire : les logements mal isolées, énergivores, ceux qu’on appelle les passoires thermiques.

Le levier fiscal

Pour inciter les propriétaires de logements anciens à les rénover, Nicolas Hulot devrait actionner le levier fiscal. Il compte en effet taxer lourdement les propriétaires dont les logements ne présentent pas de performances énergétiques suffisantes, soit à cause d’une mauvaise isolation ou d’un système de chauffage obsolète ou polluant. Son plan prévoit la mise en place d’un bonus/malus portant sur la fiscalité, en fonction de la qualité de l’isolation et du chauffage des logements, à l’image de ce qui se fait dans l’automobile. Il souhaite également contraindre les propriétaires à faire des travaux de rénovation énergétique avant de vendre leur bien. S’ils s’y refusent, leurs acheteurs pourraient bien payer des droits de mutation plus élevés. Enfin, les Lire l’article complet

De : Nicolas Hulot envisage de taxer les passoires thermiques